Advocacy Statements

EPU – La RDC doit passer des engagements aux actes pour garantir les droits traditionnels des peuples autochtones

Advocacy Statement |

Human Rights Council – 42ndSession
Geneva, Friday 20thSeptember 2019

EPU de la République démocratique du Congo  –item 6

 

Merci Monsieur le Président,

MRG et notre organisation partenaire en République Démocratique du Congo (RDC), Environnement Ressources Naturelles et Développement (ERND), se félicitent de l’acceptation par le gouvernement des recommandations ayant trait aux droits des peuples autochtones.

Nous regrettons cependant que les actes et les politiques du gouvernement depuis des années contredisent l’esprit de ces recommandations, en particulier en ce qui concerne les droits des peuples autochtones non seulement à leurs terres ancestrales mais aussi à vivre une vie décente et digne dans le respect de leurs droits les plus fondamentaux. L’Etat se targue notamment du projet de loi déposé en 2015 visant à la protection des droits des peuples autochtones pygmées, malheureusement toujours pas à l’ordre du jour du parlement aprés plus de 4 ans.

Pendant ce temps, la communauté Batwa continue de souffrir de conditions de vie dégradées et de l’impossibilité de retourner sur leurs terres ancestrales. Ces derniers ont été expulsés du parc national de Kahuzi –Biega en 1970 sans leur consentement, consultation préalable ou encore indemnisation. La forêt dont ils sont maintenant exclus leur fournissait sécurité et subsistance, et est considérée comme sacrée, indissociablement liée à l’intégrité culturelle de la communauté et à son mode de vie traditionnel. Ils ont été déplacés et forcés de se réinstaller parmi des communautés non-Batwa. Au sein de ces communautés, ils se trouvent régulièrement discriminés en raison de leur appartenance ethnique. Ils se voient refuser non seulement l’accès aux ressources naturelles situées sur leurs terres mais font également l’objet de discriminations profondes et enracinées quant à leur accès aux services les plus élémentaires, notamment l’éducation et les soins de santé. Ils souffrent par conséquent d’un taux élevé de malnutrition, de maladies et de mortalité.

Nous  appelons par conséquent la RDC à adopter sans plus attendre le projet de loi favorable à la reconnaissance des droits traditionnels des peuples autochtones à leurs terres traditionnelles et aux ressources naturelles; ainsi qu’a la protection pleine et entière de leurs droits fondamentaux. 

Je vous remercie.

Share this content:

Related Content
Blogs and podcasts
Events
News from our projects
Press Releases
Advocacy Statements
Law and legal cases
What we do
Publications
+ VIEW MORE