Stagiaire dans le cadre du projet Tunisie

 

Date limite de dépôt des candidatures : minuit 9 juin 2020

Minority Rights Group International recherche un.e stagiaire pour travailler sur son projet en Tunisie. Il s’agit d’une occasion unique de se familiariser avec la situation des minorités et des autres groupes en position de vulnérabilité qui vivent dans le pays.

 

  1. Contexte

Minority Rights Group (MRG) est une organisation non-gouvernementale qui s’emploie depuis 50 ans avec près de 130 partenaires dans plus de 60 pays à défendre et promouvoir les droits des minorités et des populations autochtones à travers des formations, du plaidoyer et des litiges stratégiques.

MRG est actuellement en train de mettre en place en Tunisie un projet sur 3 ans financé par l’Union Européenne en partenariat avec Damj, l’association tunisienne pour la justice et l’égalité.

Ce projet vise à lutter contre deux types de discrimination en Tunisie ainsi que leur intersection : la discrimination fondée sur la race, l’ethnicité et la nationalité, et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre (SOGI). Le projet a permis la mise en place de plusieurs Points Anti-Discrimination (PADs), qui sont des centres où les cas de discrimination peuvent être signalés directement par les victimes, puis analysés et plaidés stratégiquement par les organisations de la société civile concernées.

L’objectif de ce projet est de promouvoir la lutte contre toutes les formes de discrimination en Tunisie, en mettant l’accent sur la discrimination raciale et sexuelle. Le projet vise à aider les organisations de la société civile à identifier, signaler et plaider contre les cas de discrimination fondés sur la race, l’origine ethnique, la nationalité et / ou l’orientation sexuelle et l’identité et expression de genre. En outre, le projet vise à sensibiliser à la discrimination raciale et sexuelle, en ciblant les parties prenantes nationales/internationales, les médias et la population tunisienne, afin de pousser à la mise en œuvre et au renforcement des politiques et pratiques anti-discrimination.

 

Nous recherchons un.e stagiaire pour contribuer à ce projet, notamment pour les tâches suivantes  :

– Soutien administratif et logistique au coordinateur du projet (organisation de réunions, classement des documents, traitement des documents financiers, etc )

– Traiter et résumer les informations reçues par les groupes bénéficiaires ;

– Analyser les cas de discrimination tels que reçus par les groupes bénéficiaires ;

– Soutenir la communication autour du projet, en écrivant des articles sur les activités du projet, en assurant la liaison avec les bénéficiaires pour les interviewer, en obtenant / prenant des photos et en fournissant un soutien général avec les médias sociaux du projet ;

– Traduire des documents principalement à des fins internes (le stagiaire idéal sera capable de traduire de l’arabe vers le français et vice versa) ;

– Surveiller le discours des médias tunisiens sur la discrimination, les droits humains et d’autres questions liées au projet, ainsi que les médias internationaux ;

– Effectuer des recherches sur des questions liées au projet, à la demande des coordinateurs du projet ;

– Mettre à jour les bases de données du projet.

 

Compétences / qualifications essentielles :

– Maîtrise et compétences rédactionnelles avancées en français.

La priorité sera accordée aux candidats qui parlent aussi couramment l’arabe (idéalement l’arabe tunisien) mais les candidats avec un niveau très avancé en français sans des compétences en arabe seront considérés.

– Un diplôme dans un domaine pertinent, tel que les sciences politiques, les droits humains, les études en genre, etc.

– Une connaissance et un intérêt pour les questions relatives aux droits humains en Tunisie.

– Respect et engagement dans la mise en œuvre des droits humains, de la diversité et de l’égalité de genre.

– Capacité à travailler dans des délais serrés.

– Bonnes capacités d’organisation.

– Capacité à travailler de sa propre initiative (une partie de l’équipe est basée à l’étranger).

– Aptitude à travailler en équipe.

– Capacité à mener des recherches documentaires.

– Excellentes capacités d’analyse.

 

Compétences / qualifications souhaitées :

– Intérêt et compréhension des droits des minorités, des peuples autochtones, des LGBTQI+, des droits des migrants en Tunisie et dans la région de l’Afrique du Nord.

– Intérêt et compréhension des médias traditionnels et des médias sociaux en Tunisie.

– Expérience préalable (y compris en tant que bénévole) dans le domaine du soutien administratif et logistique.

 

Le/a stagiaire travaillerait en Tunisie au minimum 3 jours par semaine, pour une période minimale de 3 mois. En fonction des circonstances entourant la crise COVID19, le/a stagiaire pourrait effectuer une quantité considérable de travail depuis son domicile et devra disposer d’une bonne connexion internet. Si la situation le permet, le stagiaire disposera d’un bureau dans un espace de travail commun à Tunis et travaillera en étroite collaboration avec la coordinatrice du projet.

 

Si vous souhaitez poser votre candidature, veuillez envoyer votre CV et une brève lettre de motivation (1 page) expliquant en quoi vos compétences et votre expérience seraient un atout pour ce programme, et indiquant quand vous êtes disponible pour commencer, combien de jours par semaine vous pourriez travailler, et toute autre information que vous jugez pertinente à mrgmena@mrgmail.org

Veuillez indiquer clairement dans l’objet “Stagiaire du projet Tunisie”.

 

Date limite de dépôt des candidatures : minuit 9 juin 2020

 

Le poste est ouvert aux personnes de toutes nationalités et de tous horizons. Toutefois, veuillez noter que nous ne sommes pas en mesure de couvrir vos frais de déménagement et que vous devrez donc être déjà basé en Tunisie.

Il s’agit d’un poste non rémunéré. MRG remboursera 25 TND par jour qui sont censés couvrir les frais de transport et/ou de communication pour les jours travaillés.

 

Date de début : dès que possible

 

Share this content: