News

Traverser l’Afrique : la foi au long de la route – un film sur la religion, la migration et les identités sociales

Documentary films |

Click here to read this article in English.

Par Emna Gelacia, Assistante de programmes pour le Moyen-Orient et Afrique du Nord chez Minority Rights Group

Bien que négligés dans les médias traditionnels, les récits de migrant.e.s dans les pays de transit peuvent être particulièrement riches et complexes surtout pour les minorités. Traverser l’Afrique : la foi au long de la route explore comment la religion, la migration et d’autres identités sociales peuvent déterminer la vie quotidienne de certain.e.s Subsaharien.ne.s en Tunisie.

Le documentaire raconte l’histoire d’une Ivoirienne qui est membre d’une toute petite église de fortune créée par un groupe de migrant.e.s à Tunis. Elle nous parle de son voyage inattendu en Tunisie, de sa vie quotidienne, de ses luttes ainsi que de ses futures aspirations. A travers son histoire, le film montre comment un groupe de chrétien.ne.s évangéliques subsaharien.ne.s à Tunis se servent de l’espace de l’Eglise non seulement pour partager des valeurs spirituelles, mais aussi pour montrer la solidarité et le soutien à travers la communauté.

Les migrant.e.s subsaharien.ne.s sont confronté.e.s à la discrimination raciale, mais leur situation est aggravée par les barrières linguistiques, les problèmes de documents et leur accès limité à l’éducation et à la santé. Ils et elles sont fréquemment maltraité.e.s, exploité.e.s et même ciblé.e.s par des attaques. La Soukra, une banlieue de Tunis, est l’endroit où beaucoup se sont installé.e.s, ayant des emplois mal rémunérés avec peu ou pas de protection. Tous les dimanches, ils se retrouvent dans un petit entrepôt dans l’un des coins les plus pauvres de ce quartier pour y prier ensemble. La congrégation d’environ 30 personnes est petite, mais elle est forte et dynamique.

Basile Yao, un acteur du court-métrage ‘Traverser l’Afrique : la foi au long de la route’, répond aux questions du public lors de la table-ronde ‘Minorités et groupes minorisés en Tunisie, entre discrimination et reconnaissance de la diversité’, Tunis, 13 décembre 2021. À ses côtés se trouve Philippa Day, la réalisatrice du film.

Malgré leur situation précaire, quelques Subsaharien.ne.s ont néanmoins réussi à trouver des moyens pour pratiquer leur foi en établissant leur propre lieu de culte dans l’un des plus pauvres quartiers de la capitale. Le récit de ce film est parfois gai, montrant le plaisir de l’Eglise, la musique et la joie de l’habit endimanché. En revanche, beaucoup de membres de la congrégation sont forcés de vivre leur quotidien avec de nombreuses difficultés. Traverser l’Afrique : la foi au long de la route échappe à la caricature de la misère. Au contraire, il aspire à saisir la force qui a permis à ces personnes de créer une communauté du néant, avec l’Eglise au cœur.

‘Traverser l’Afrique: la foi au long de la route’ est un court-métrage documentaire produit par Minority Rights Group et réalisé par Sindbad production dans le cadre du programme « protéger les droits des minorités religieuses » financé par NORAD.

Photo: Image tirée du film documentaire Traverser l’Afrique : la foi au long de la route par Sindbad Production.

Share this content

Related content
Advocacy statements
Documentary films
Events
News and blogs
News from our projects
Opinion
Press releases
Statements
Law and legal cases
Programmes
Publications
+ VIEW MORE