متوفر باللغة العربية هناAvailable in Arabic here

Description de l’emploi     

Titre : Chargé du plaidoyer, suivi et évaluation (Tunisie)

Date limite pour envoyer les candidatures : 17 mai 2020

Réfère à : Coordinatrice de programmes Moyen Orient et Afrique du Nord pour Minority Rights Group

Salaire : 700 EUR per mois pour temps partiel / équivalent à environs 2,150 TND.

MRG n’ayant pas de base institutionnelle en Tunisie, il est donc probable que ce poste soit pourvu à titre de consultant avec le titulaire du poste responsable de tous les paiements d’impôts et d’assurance nationale.

Durée : Il s’agit d’un poste à temps partiel (2,5 jours par semaine), à partir de juin 2020 et ce pour 8 mois (avec possibilité de prolongation selon disponibilité des fonds).

Lieu : Tunisie (Tunis ou autre ville)

 

  1. Contexte

Minority Rights Group (MRG) est une organisation non-gouvernementale qui s’emploie depuis 50 ans avec près de 130 partenaires dans plus de 60 pays à défendre et promouvoir les droits des minorités et des populations autochtones à travers des formations, du plaidoyer et des litiges stratégiques.

MRG est actuellement en train de mettre en place en Tunisie un projet sur 3 ans financé par l’Union Européenne en partenariat avec Damj, l’association tunisienne pour la justice et l’égalité.

Ce projet vise à lutter contre deux types de discrimination en Tunisie ainsi que leur intersection : la discrimination fondée sur la race, l’ethnicité et la nationalité, et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre (SOGI). Le projet a permis la mise en place de plusieurs Points Anti-Discrimination (PADs), qui sont des centres où les cas de discrimination peuvent être signalés directement par les victimes, puis analysés et plaidés stratégiquement par les organisations de la société civile concernées.

L’objectif de ce projet est de promouvoir la lutte contre toutes les formes de discrimination en Tunisie, en mettant l’accent sur la discrimination raciale et sexuelle. Le projet vise à aider les organisations de la société civile à identifier, signaler et plaider contre les cas de discrimination fondés sur la race, l’origine ethnique, la nationalité et / ou l’orientation sexuelle et l’identité de genre. En outre, le projet vise à sensibiliser à la discrimination raciale et sexuelle, en ciblant les parties prenantes nationales/internationales, les médias et la population tunisienne, afin de pousser à la mise en œuvre et au renforcement des politiques et pratiques anti-discrimination.

 

  1. But du travail

L’objectif principal de ce travail est d’aider MRG et Damj à réaliser leur mission de protection des droits des minorités, des LGBTQI+, des peuples autochtones et des autres groupes en situation de vulnérabilité. Plus précisément, le titulaire du poste travaillera avec des partenaires locaux, des avocats, des partenaires internationaux et d’autres parties prenantes locales et nationales en vue d’ élaborer puis de diriger un plan national de plaidoyer cohérent et efficace visant l’élaboration et la mise en œuvre de lois concernant la non-discrimination, et particulièrement la discrimination fondée sur la race, l’ethnicité et la nationalité, et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre (SOGI).

Cela impliquera de travailler en étroite collaboration avec les décideurs politiques et avec les partenaires locaux (Points Anti-Discrimination et autres OSCs) pour développer et mettre en place leurs compétences de plaidoyer et les soutenir dans leur contribution à l’élaboration des lois et des politiques nationales en Tunisie.

 

  1. Fonctions et responsabilités principales 

3.1 Travail de plaidoyer et de mise en œuvre juridique

Les tâches comprennent, mais sans s’y limiter :

  • Travailler avec les Points Anti-Discrimination, les OSCs partenaires, des avocats, des experts en droits humains et d’autres organisations collaboratrices ainsi qu’avec le personnel de MRG pour développer une stratégie juridique et de plaidoyer nationale appropriée afin de voir des progrès concrets vers l’adoption et la mise en ouvre de politiques et lois contre la discrimination en Tunisie ;
  • Par la suite, diriger la mise en œuvre de la stratégie, en étroite collaboration avec MRG et les Points Anti-Discrimination ;
  • Aider les représentants des Points Anti-Discrimination des OSCs partenaires à mener des activités de plaidoyer (par exemple, des projets de briefings, des projets de lois, organiser et assister à des réunions avec les décideurs politiques, prendre la parole lors de panels, assister à des tables rondes, informer des journalistes)
  • Suivre les développements politiques et juridiques locaux liés à la non-discrimination, aux droits des minorités ethniques, linguistiques et religieuses, des personnes LGBTQI+, des migrants et des autres personnes en situation de vulnérabilité et soutenir ces groupes locaux pour qu’ils puissent participer à tout processus de consultation, y compris la recherche et la participation à des réunions de haut niveau du gouvernement ;
  • Aider au suivi des affaires juridiques dans le cadre du programme de contentieux stratégique international de MRG, y compris l’identification de nouveaux cas potentiels, travailler avec les avocats tunisiens faisant partie de la clinique juridique du projet pour évaluer leur faisabilité ;
  • Organiser et participer à des réunions de consultation communautaire pour tenir les groupes locaux concernés au courant des développements et recueillir leurs points de vue sur les différentes options ;
  • Assister MRG dans la planification de formations et d’événements de plaidoyer national (avec la possibilité d’assister avec des évènements de plaidoyer international) ;
  • Aider à identifier de nouvelles opportunités pour le plaidoyer et le travail juridique de MRG dans le pays ;
  • Aider à maintenir et à développer des relations avec des organisations tierces intéressées par notre travail de plaidoyer et juridique dans le pays, y compris des ONG, des fondations, des barreaux, des cabinets d’avocats, des chambres d’avocats et des organisations similaires ;
  • Veiller à ce que le genre soit pleinement intégré dans la stratégie, dans les processus de consultation et dans toutes les activités, qu’elles soient directement gérées ou gérées en partenariat avec des organisations locales.

 

3.2 Travail de suivi et évaluation 

  • Assister MRG dans l’analyse des cas de discrimination récoltés par les Points Anti-Discrimination d’un point de vue quantitatif et qualitatif ;
  • Superviser le cadre logique du projet et s’assurer que les objectifs soient atteints en collaboration avec le chef du projet. Le titulaire du poste doit être en mesure de donner des conseils sur les stratégies d’ajustement du plan de travail afin d’atteindre ces objectifs.

 

3.3 General 

  • Entreprendre toutes autres tâches qui peuvent être raisonnablement demandées par le chef du projet ;
  • Liaison régulière avec le bureau de Londres de MRG, le partenaire du projet Damj, et leurs partenaires locaux en Tunisie ;
  • Respecter et travailler à la mise en œuvre intégrale des politiques de genre et d’égalité des chances de MRG dans tout le travail impliqué dans ce poste ;
  • Des déplacements locaux seront nécessaires.

 

  1. Information confidentielle

Responsable du maintien de la confidentialité, le titulaire du poste aura un très haut niveau d’accès aux informations confidentielles relatives aux stratégies de MRG, ainsi qu’à l’accès aux informations externes sensibles susceptibles d’avoir un impact sur les activités de MRG.

 

  1. Degré de supervision

Le titulaire du poste devra signaler au chef du projet toute variation par rapport aux plans et calendriers convenus et faire régulièrement rapport sur l’avancement du programme et du projet.

 

  1. Conditions de travail

Le titulaire du poste sera basé en Tunisie (à Tunis ou autre ville dans le territoire tunisien). Les candidats doivent avoir ou doivent pouvoir obtenir rapidement l’autorisation de vivre et de travailler en Tunisie. MRG s’attendrait à ce que le titulaire de l’emploi travaille à domicile et ne couvrira que les frais de communication et de consommables raisonnables. Les déplacements locaux seront également nécessaires et des coûts raisonnables seront couverts.

Le titulaire du poste est tenu de maintenir un rythme de travail qui peut parfois être élevé et devra gérer plusieurs tâches simultanément. Le travail impliquera un travail sensible et minutieux avec les communautés et diverses ONG dans des environnements complexes et peu sûrs.

Bien que l’objectif principal de ce poste soit tel que décrit ci-dessus, le titulaire du poste peut être amené à travailler en partie sur d’autres domaines du travail de MRG. Il s’agit de permettre à MRG d’éloigner le personnel d’un travail non financé ou sous-financé ou qui n’est plus une priorité pour l’organisation, de travailler dans des domaines qui disposent de plus de financement, qui sont en croissance ou qui manquent de personnel. Cela impliquera normalement le titulaire du poste dans l’exécution de tâches similaires ou identiques à celles énumérées dans cette description de poste mais appliquées à différents programmes ou projets.

 

  1. Comment postuler 

Si vous souhaitez candidater pour cette opportunité, veuillez envoyer votre CV indiquant votre expérience et une lettre de motivation (max 2 pages) en français ou en arabe expliquant pourquoi vous choisir à : mrgmena@mrgmail.org

 

Veuillez écrire « Chargé du plaidoyer, suivi et évaluation (Tunisie) » dans l’objet de l’e-mail.

 

 

SPÉCIFICATION/PROFILE DE LA PERSONNE

 

Titre : Chargé du plaidoyer, suivi et évaluation (Tunisie)

 

  1. Éducation et connaissances

Essentiel

  • Un diplôme universitaire de premier cycle et / ou de deuxième cycle en droit ou dans un domaine d’études pertinent (sciences politiques, relations internationales, etc.)
  • Connaissance détaillée du droit international des droits humains et des droits des minorités, des migrants, des LGBTQI+ et des femmes
  • Connaissance détaillée du système juridique national et des processus politiques en Tunisie
  • Bonne connaissance de la situation des groupes minoritaires et en situation de vulnérabilité en Tunisie

 

Souhaitable

  • Qualification postuniversitaire pertinente
  • Connaissance de la loi anti-discrimination en théorie et en pratique
  • Connaissance des organisations intergouvernementales, par exemple l’ONU, l’UA et des organisations similaires.

 

  1. Expérience

Essentiel

  • Expérience d’au moins 2 ans dans le travail de plaidoyer et de lobbying dans un contexte national, y compris la formulation de stratégies, la participation à des réunions de haut niveau du gouvernement et la rédaction de soumissions de plaidoyer, dont au moins 1 ans dans le contexte tunisien
  • Expérience de travail en étroite collaboration avec des OSC tunisiennes
  • Au moins 1 an d’expérience dans la gestion des activités du projet, y compris les cadres logiques

 

Souhaitable

  • Expérience de plaidoyer international
  • Expérience de litiges nationaux et / ou internationaux
  • Expérience de travail sur les questions relatives aux minorités, communautés minoritaires, peuples autochtones, LGBTQI+, migrants et groupes en situation de vulnérabilité

 

  1. Capacités et compétences

Essentiel

  • Bonnes compétences en communication, y compris un bon français et arabe écrit et parlé
  • Capacité à rédiger des soumissions, de la correspondance et autres documents de plaidoyer qui soient de haute qualité, convaincantes et faisant autorité (y compris des soumissions sur les projets de loi et les lois en vigueur, les questions politiques et les documents de procédure)
  • Compréhension de l’utilisation stratégique des litiges internationaux comme outil de promotion des droits humains, combinée à un travail de plaidoyer et d’autonomisation juridique
  • Connaissances informatiques dont Microsoft Word, les feuilles de calcul, les bases de données, Internet et les systèmes de messagerie
  • Bonnes compétences en rédaction de lettres et bonnes compétences mathématiques
  • Capacité à prioriser le travail et à respecter les délais
  • Capacité à rester calme sous la pression et à évaluer et à absorber l’information rapidement
  • Capacité à maintenir la confidentialité
  • Un joueur d’équipe mais aussi capable de travailler parfois avec un minimum de supervision
  • Excellentes compétences interpersonnelles
  • Capable de travailler dans des environnements physiquement et organisationnellement difficiles
  • Capacité à gagner la confiance des membres des communautés minoritaires et des professionnels du droit; bonnes compétences en diplomatie avec divers groupes de personnes
  • Capacité et volonté de voyager si besoin

 

Souhaitable

  • Bonne connaissance pratique de l’anglais

 

  1. Autre

Essentiel

  • Un engagement ferme à utiliser le droit international pour faire avancer les droits des minorités, des peuples autochtones, des LGBTQI+ et toute autre groupe en situation de vulnérabilité
  • Engagement envers les buts et objectifs de MRG
  • Engagement envers l’égalité de genre
  • Enthousiaste à l’idée de travailler dans un environnement multiculturel et attaché à l’égalité des chances