Past Programmes and Evaluations

Evaluation finale: Ireland Aid 3 (IA3): Faire respecter les Droits des Minorités et des Peuples Indigènes dans le Programme d’Afrique Centrale et de l’Est

Past Programme / Evaluation |

Les résultats attendus de ce programme Irish Aid 3 étaient de « renforcer les voix des peuples autochtones » et de « responsabiliser les décideurs ». Les objectifs du programme qui ont été évalués étaient « L’efficacité du programme » et « Recommandations pour changer de méthodes ou de cibles ».

Dans ce rapport, les personnes interviewées au sein et en dehors du programme Irish Aid avouent que la question de droits fonciers progresse, même dans un environnement global défavorable à la fermeture des frontières et à la maximisation des profits.

Le rapport démontre que l’achèvement des activités par rapport au cadre logique a été efficace pour aider à renforcer les voix des peuples autochtones et a permis aux communautés de mieux comprendre les droits humains. Dans l’ensemble, le programme devrait continuer à long terme ces « discussions sous un arbre » dans les communautés. Les parajuristes bien formés au niveau communautaire et les représentatifs communautaires ont, par des mécanismes de responsabilisation, pu faire entendre ces voix auprès des partenaires, du MRGA, des structures politiques locales, ils sont même intervenues de manières spectaculaires au plus haut niveau national des décideurs et des structures du pouvoir. La recherche démontre que les parajuristes comprennent bien le rôle conceptuel d’un parajuriste dans chacune des communautés. Les partenaires savaient aussi ce qu’ils voulaient du renforcement des capacités dans leur mission pour fortifier ces voix ; on peut planifier davantage avec eux afin de convenir d’une approche stratégique pour mener à bien l’autre tâche plus compliquée de responsabiliser les décideurs.

Globalement, le programme a été efficace et a pourvu l’Irish Aid d’un bon rapport qualité-prix, d’activités multiples coûtant relativement peu. Cela ne peut être considéré que comme la première étape d’un engagement étendu à long terme ; l’histoire nous apprend que pour les indignes, la réclamation de leurs droits est toujours un parcours laborieux et pénible, nécessitant l’engagement concerté à long terme des donateurs marginaux, du MRG, des partenaires et des communautés.

Les principaux points d’apprentissage de l’évaluation sont résumés dans le rapport.

Share this content